Le projet « Portfolio de compétences » porté par l’Université Paris Descartes et humanroads lauréat de Appel à Manifestation d’Intérêt  « Trophées franciliens de l’innovation numérique dans le supérieur » organisé par la Région Ile-de-France

En partenariat avec humanroads, l’université Paris Descartes entreprend une recherche sur les usages et une production d’outils de gestion personnelle des compétences. Il s’agit d’aider les étudiants à conscientiser leurs  compétences en analysant leur expériences et leurs réalisations, à la lumière de profils incarnés par des alumnis ainsi que d’explorer et tester des désignations différentes de métiers et de compétences, pour confronter son projet d’activité au marché du travail

La coopération définira avec un groupe d’étudiants contributeurs (Master Aire, CRI, Paris Descartes) des spécifications d’interface, d’infographie, de vocabulaire, et de structure de données, pour la valorisation des soft skills et hard skills issues de leurs cursus, et intégrant l’ensemble de leurs expériences et apprentissages.

Paris Descartes : compétence et universités

Autour des Conseils formation et vie étudiante, les services de scolarité et les SUIO ont de longue date invité les  équipes pédagogiques à transposer en compétences les Unités d’enseignement et ECTS. Un pas important a été franchi avec la prise en compte de l’activité de travail étudiant dans la description d’un diplôme, en plus du temps de cours.  Mais la pratique est restée formelle (inscription au RNCP, description additionnelle)

Divers obstacles ont fait que la « culture de la compétence », son vocabulaire,  son illustration, ne s’est pas encore développée chez les étudiants ni chez les enseignants.

A terme cette culture de la compétence pourrait changer en profondeur :
–       la façon même de concevoir les diplômes et les maquettes (non plus par contenus de savoirs mais par activité et implication attendues des étudiants
–       la pédagogie, en renforçant des pratiques « student centered » (pédagogie de projets, innovation ascendante)
–       la représentation des universités comme des mailles d’un vaste territoire de compétences. Inviter des étudiants à cartographier leurs compétences et à les déployer dans l’espace virtuel de LinkedIn, avec le « GPS » que leur propose humanroads, a une valeur symbolique et opérationnelle pour rendre visibles le véritable « territoire apprenant » de l’espace régional universitaire d’Île-de-France.

Pour autant il reste difficile d’enclencher un mouvement  de fond :
– le sujet « compétences » est verticalisé, les services centraux ont un accès malaisé aux étudiants
– les cours sont le seul moment de rassemblement et ne sont pas « détournables » sur un méta-sujet comme les compétences
– l’orientation « student centric » est rare (manque de savoir-faire en design, conception top-down des systèmes d’information)
– les étudiants prennent conscience de ces sujets quand ils sont à des tournants (échec, réorientation, nécessité d’un emploi complémentaire, recherche d’emploi), moments où ils sont indisponibles pour un travail de fond)

humanroads : data, compétences et perception des signaux faibles

La navigation dans humanroads gps permet déjà d’exploration les parcours professionnels des alumni de l’université. L’étude d’opportunité auprès des étudiants usagers indique la nécessité de définir les compétences sans se limiter au cadre des formations et diplômes : les étudiants considèrent que la définition par métiers correspond mal au marché de l’emploi (part insuffisante faite aux soft skills, aux apprentissages d’expérience, aux apprentissages personnels (moocs, conférences en ligne), aux parcours combinés (interdisciplinaires, réorientations, étude et travail simultané) ; ils demandent une prise en compte simultanée de compétences diverses, sans majorer la compétence chapeau ou la dernière compétence acquise.

L’approche par compétences permettra de créer un nouvel angle d’exploration des possibles et de nouveaux points de contacts pour le partage d’expérience. En se basant sur les compétences déclarées sous forme de badge dans les profils présents sur humanroads (5 millions de parcours) et le parcours renseigné par l’étudiant, humanroads lui proposera de découvrir :
– les compétences habituellement acquises par les personnes qui partagent son parcours d’études
– les poursuites d’études à l’université (cf. travail de modularisation en compétence des formations universitaires)
– découvrir les parcours professionnels correspondants à son portfolio de compétence

humanroads, en se basant sur l’étude des parcours réels des alumni de l’université, est capable d’indiquer en fonction du portfolio créé par l’étudiant :
– les nouveaux métiers et les compétences qui n’existaient pas il y a 10 ans
– les métiers et les compétences en progression sur les dernières années
– les métiers liés à l’Intelligence Artificielle
– les entreprises qui recherchent ces compétences ces dernières années

Liens

Sophie Pène, CRI – Université Paris Descartes
Benoît Bonte, humanroads
Trophées franciliens de l’innovation dans le supérieur

Université Paris Descarteshumanroads

Pin It on Pinterest

Share This